07/12/2004

Qui est donc le Père Noël ?

Qui est donc le Père Noël ?   
 

Autrefois, il y avait un vieux bonhomme qui gâtait les enfants méritants le jour de sa fête, le 6 décembre. Il s'appelait Saint Nicolas. Et il se trouve qu'il était représenté avec une longue barbe blanche et un costume rouge ou des habits épiscopaux.
Ca rappelle quelqu'un ça, non  ?
Malgré la réforme protestante du XVIe siècle qui supprima la fête de St Nicolas dans des pays d'Europe, les Hollandais gardèrent leur Sinter Klaas et sa distribution de jouets. Mieux ! Quand certains émigrèrent aux Etats-Unis (XVIIe siècle) ils répandirent la coutume de Sinter Klaas qui devint vite "Santa Claus" en américain... Et comme justement les américains appellent leur Father Christmas, Santa Claus!...
Là-dessus, voilà que Le 23 décembre 1823, paraissait dans le journal américain "Sentinel" un poème de Clément Clarke Moore qui eut un très gros succès au point de devenir une légende et d'être traduit dans le monde entier : A Visit From St. Nicholas.
On y parle d'une sorte de lutin généreux qui distribue dans les cheminées (tiens, tiens..) des jouets pour les enfants. Il voyage dans une carriole tirée dans les airs par 8 rennes (tiens, tiens !..) répondant aux noms de Blitzen, Dasher, Dancer, Comet, Cupid, Donder, Prancer et Vixen.
Et pour compléter le tout, en 1863, un dessinateur américain du nom de Thomas Nast dessina pour le "Harper's Illustrated Weekly", puis pendant près de 30 ans un Santa Claus ventru et jovial, à la barbe blanche et assisté de ses rennes.
En 1885, il dessine son parcours qui va du Pôle Nord aux Etats Unis.
Sa résidence était officiellement établie...
... ce qui fut confirmé un an après par l'écrivain George P. Webster qui précisait que sa manufacture de jouets ainsi que sa maison "étaient cachées dans la glace et la neige du pôle Nord". Mais...
Mais il n'était pas encore en habit rouge !
Il fallut attendre 1931… et Coca Cola ! La firme américaine a eu le génie de demander à Haddon Simblon, de dessiner ce vieux bonhomme (dont la renommée grandissait là-bas) en train de boire du Coca pour reprendre des forces pendant sa distribution de jouets. Ainsi les enfants seraient incités à en boire durant l'hiver. Le dessinateur l'habilla aux couleurs de la célèbre bouteille de Coca-Cola : rouge et blanc. Ce nouveau look et la renommée que lui valut la pub, firent du vieux bonhomme le maître planétaire de la nuit magique, le Père Noël. Il y eut bien quelques mouvements de protestation de la part des catholiques contre cette envahissante popularité, la nuit du 24 au 25 décembre étant à l'origine celle de l'Enfant Jésus (qui lui aussi distribue des cadeaux). Certaines manifestations d'hostilité allèrent même jusqu'à brûler l'effigie du Père Noël, mais tout rentra dans l'ordre au fil du temps.
Quant à l'équipage du Père Noël, ses rennes et son traîneau, certains pensent qu'il indique une origine Scandinave, et plus particulièrement norvégienne.
 

 

15:22 Écrit par pepen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.