01/12/2004

Amour avec un grand A :

Amour avec un grand A : L'amour on le cherche quand on baisse les yeux il apparait
l'amour dans nos pensées désespéremment on l'attend, on le rêve, on le fantasme...mais on ne le connait pas, on le suppose parce qu'on a lu, vu des histoires sur l'amour mais tant que l'amour n'est pas venue a nous l'on ne peut comprendre la sensation d'aimer...
aimer c'est autant de rire que de larmes, de sourires que de pleurs, de bonheur que de doutes...l'amour c'est l'impossibilité d'expliquer notre impression, pourquoi on l'aime? parce que c'est lui(elle)!
l'amour c'est un regard, un frolement, un baiser, une main...c'est un gestes anodins qui vous fait monter au 7ème ciel, qui prend plus de valeur que tous au monde
l'amour c'est ne plus trouver de valeur a sa vie. Pourquoi tu vi? pour lui(elle)! c'est ne pas imaginer une seule seconde sans lui(elle) a ses cotês, ne voir son avenir conjugué qu'a la 1ère personne du pluriel NOUS!
l'amour...sa s'attend pas, sa se réfléchis pas, sa se comprend pas...on l'aime lui(elle) pourquoi? je c pas, mais je l'aime sa j'en suis sure.
l'amour ne s'efface pas on aime plusieur fois mais oublier non, quand on commence a aimer une personne on l'aime toute sa vie...c'est rare et précieux c'est un souvenir un joyaux qui compte plus que tout l'amour c'est plus fort que tout mais c'est aussi plus blessant que tout.
la rupture c'est une chute un précipice sans fin, comme si l'on avait jamais vécu sans l'amour...il est plus la, plus de regard un vide complet un vent traverse notre coeur des larmes inonde les yeux et un regret surgit dans notre esprit....vivre sans lui(elle) c'est encore plus douloureux que mourir se dit on..
on est persuadé que plus rien nous attend...mais un jour quand on a baissé les yeux on voit une main qui se tend on la saisi et la l'amour a nouveau devant...non j'ai pas oubleir le mal que j'ai eu mais je me souviens aussi du bonheur que sa m'a procuré d'aimer alors on réfléchit pas et on reaime comme la première fois
 

08:09 Écrit par pepen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.